Newsletter

Pour recevoir en primeur nos infos fraîches et nos invitations.

Projection-débat / Les templiers (film de 1961)

Le mercredi 25 avril, à 18 heures, à la mairie du 3e arrondissement, 2, rue Eugène Spuller, Métro Temple (oui, parce que la mairie a été construite sur l’ancien enclos du Temple).

Un des rares films consacrés aux templiers, avec des scènes dignes d’un nanard italien (avec Jean-Pierre Marielle et Jean Rochefort en guest star). Eh quoi,c’est possible de parler d’histoire là-dessus ! Et bien voui, et cent fois voui… notamment parce que l’idée de base a été signée par deux historiens, André Castelot et Alain Decaux (dans le cadre de la fameuse émission La caméra explore le temps qui était diffusé à sur la télé française). Bon, d’accord, ils sentent un peu la naphtaline ces deux-là. Et bien justement, le débat après le film permettra de dépoussiérer tout ça.
Voilà le résumé du site de l’INA.
« Présentation par André CASTELOT et Alain DECAUX.Au début du XIVème siècle, par le biais de l’Inquisition, le légendaire Philippe le Bel mène une lutte destructrice contre les tout puissants chevaliers du Temple. Plus que le récit d’un procès qui se poursuit sur sept longues années, cette évocation dramatique met l’accent sur les personnalités respectives de Philippe le Bel et de Jacques de Molay, Grand Maître de l’Ordre, dont la malédiction sur le bûcher passe pour avoir poursuivi les descendants du roi et de son entourage au long des générations. – L’action débute en 1305 et se déroule simultanément à Paris où Philippe le Bel règne depuis vingt ans et à Poitiers où réside Clément V, pape français. L’autorité du roi de France est tenue en échec par le tout puissant Ordre du Temple qui a su faire fructifier au centuple les immenses richesses rapportées de Terre Sainte. Soucieux de son prestige, Philippe le Bel qui de surcroit convoite leurs biens, décide d’anéantir les Templiers. Arrestations, tortures, procès et exécution par le bûcher du Grand Maître de l’Ordre, Jacques de Molay et de ses pairs…[aucun double sens dans ce résumé, aucun !] »

Avec la vidéo des dix premières minutes :

Une réponse à Projection-débat / Les templiers (film de 1961)

  • Marc Venot dit :

    C’est tout de même dommage qu’un film aussi ancien mais passionant ne soit pas en libre accès.