Newsletter

Pour recevoir en primeur nos infos fraîches et nos invitations.

Radio Goliard[s]. Le monde roman, au-delà du bien et du mal

MOnde_roman_Couverture

Aujourd’hui, radio Goliard[s] va s’exporter dans une église et explorer le monde roman (Xe-XIe siècle). Loin d’être de simples bâtiments de pierres décorées, ces structures, au même titre que les humains, construites au centre de l’espace social, dominant de leur clocher les environs, séparant les laïcs et les ecclésiastiques, étaient de véritables acteurs sociaux. Les envisager comme tels, à l’instar des médiévaux, permet d’ouvrir des perspectives incroyables de recherches et de découvertes. Pour nous guider dans ce monde si foisonnant, au milieu des cris d’animaux et des bruissements du vent, nous avons reçu deux des trois auteurs du livre Le monde roman : au-delà du bien et du mal :

Saluons aussi au passage leur coauteurs, Jérôme Baschet, auteur d’un très remarqué La civilisation féodale. De l’an mil à la colonisation de l’Amérique, (2006) qui n’a pas pu nous rejoindre.
Pour traiter de ce sujet pour le moins étrange, nous avons décidé, sur les conseils de Pierre-Olivier Dittmar, de nous promener dans l’église abbatiale de Saint-Germain-des-Près où nos invités ont commenté en direct et sans filets les chapiteaux et autres « décorations » de l’édifice. Au fil de nos pas, nous sommes entrées dans un autre monde, dans lequel la pierre prenait vie et où le vivant se changeait en pierre.
Bonne écoute :

Et pour celles et ceux qui ont des tablettes fâchées avec les lecteurs flash, voilà le lien direct vers le MP3 de l’émission.

Un chapiteau du XIe siècle à Saint-Pierre de Mozat, à Mozac (Puy-de-Dôme). A gauche, le poisson chevauché, symbolisant la coopération humain-animal. A droite, le poisson soumis. Photo : GAHOM/CRH-EHESS.

Un chapiteau du XIe siècle à Saint-Pierre de Mozat, Mozac (Puy-de-Dôme). A gauche, le poisson chevauché, symbolisant la coopération humain-animal. A droite, le poisson soumis. Photo : GAHOM/CRH-EHESS.

Au fil de notre déambulation (pardon, notre iter pour parler comme nos invités), Pierre-Olivier nous a amenés à la sculpture appelée la vierge au sourire, une œuvre gothique inachevée retrouvée récemment dans le sous-sol parisien, Jean-Claude Bonne reprend la balle au bond et opère un fascinant rapprochement entre les églises romanes et nos ordinateurs PC ! Exomène en est encore tout retourné.

La vierge au sourire. Sculpture gothique exécutée puis jetée au XIIIe siècle. Retrouvée récemment, elle est exposée à l'église Saint-Germain-des-Près.

La vierge au sourire. Sculpture gothique exécutée puis jetée au XIIIe siècle. Retrouvée récemment, elle est exposée à l’église Saint-Germain-des-Près.

En parlant de retourner, Exomène a choisi l’illustration musicale de la fin de l’émission histoire de faire comprendre à tout le monde que l’Art roman n’est pas un dîner de gala ! Et il a bien raison !

Bibliographie

  • Le livre de nos invités, tout d’abord, qui est doublé d’une série de publications numériques plus fouillées, pour celles et ceux qui voudraient creuser le sujet. Rendez-vous sur le site d’Image Re-vue pour son hors-série n°3 consacré entièrement au sujet.
  • D. Iognat-Prat, La Maison Dieu. Une histoire monumentale de l’Église au Moyen Âge (v. 800-v. 1200), Paris, Éditions du Seuil, 2006. Un livre essentiel qui replace l’église (le bâtiment et l’institution) en sein de l’espace social médiéval. À compléter avec le livre de M. Lauwers consacré aux cimetières, Naissance du cimetière : lieux sacrés et terre des morts dans l’Occident médiéval, Paris, Aubier, 2005.
  • M. Carruthers, Machina memorialis : méditation, rhétorique et fabrication des images au Moyen Age, Paris, Gallimard, 2002. Les églises médiévales considérées non plus comme des objets morts, mais comme des machine à se souvenir, et à accéder par là-même au divin. Un livre très dense mais fascinant.

Enfin, signalons le mémoire, malheureusement non-publié, de Nicolas Boissière, sur la capacité transmutatoire des autels dans les églises : N. Boissière, Les pratiques sociales de l’autel (VIIIe-XIIe siècle), mémoire de Master II, Université Paris I Panthéon-Sorbonne, 2010. Nico, si tu nous entends, il faudra en faire un jour un article !
À très bientôt, sur Radio Libertaire.

William Blanc

Les commentaires sont fermés.