Newsletter

Pour recevoir en primeur nos infos fraîches et nos invitations.

Fictions et Seconde Guerre mondiale, autour de la « Lazy Company », par Aurore Chery

lazy_company_image1

La Lazy Company ? C’est quoi, ça ?
Oui, c’est vrai, il est possible que vous soyez passés à côté de la saison 1 qui a été diffusée en janvier-février 2013 sur OCS. C’est pas grave, on vous offre une séance de rattrapage pour que vous ne puissiez pas manquer la saison 2, avant la parution du DVD. Parce que la Lazy Company, c’est la série historique française qui monte (Pyrénées d’or de la meilleure série, sélectionnée pour le festival de Monte-Carlo) et si on l’aime bien c’est notamment parce qu’elle montre qu’avec un petit budget et une équipe passionnée et sérieuse, on peut faire une très bonne série. Entre Band of Brothers et La septième compagnie, La Lazy Company nous plonge en plein Débarquement avec une équipe de pieds nickelés de l’armée américaine.9782755603446
C’est l’occasion de revenir sur les fondements historiques de cette vision de la guerre (Eh oui, on peut faire de l’histoire tout en faisant de l’humour !) et sur les fictions qui ont mis la période en scène.
Pour cela, Radio Goliards reçoit Samuel Bodin et Alexandre Philip, les créateurs de la série, ainsi que l’historien Laurent Henninger, chargé d’étude à l’IRSEM. Le tout en présence, bien sûr, de l’incontournable Exomène.
L’émission est ici. Bonne écoute :

Et pour celles et ceux qui ont des tablettes fâchées avec les lecteurs flash, voilà le lien direct vers le MP3 de l’émission.

Pour le petit point bibliographique, le livre de Mark Bryant, La Seconde Guerre mondiale en caricatures, a été d’une aide précieuse pour la préparation de l’émission.

Aurore Chery

Le morceau finale « Fairies Above The Cradle » est tiré de l’album d’Exomène, The Life and Death of a Unnoticed Shadow que vous pouvez acheter sur ce site.

Les commentaires sont fermés.