Newsletter

Pour recevoir en primeur nos infos fraîches et nos invitations.

Péplum et apocalypse : interview de Florent Fourcart

Florent Fourcart, un des intervenants du dernier festival et aupeplum_fourcartteur du livre Le péplum italien, 1946-1966 : grandeur et décadence d’une Antiquité populaire (IMHO, 2013) a partagé avec nous quelques réflexions sur les représentations des fins du monde dans les péplums.

Bonjour Florent. Parle-nous un peu du péplum… comment le définirais-tu ?

Classiquement, je dirais que le péplum est un film se déroulant dans l’Antiquité (j’entends par « Antiquité » la période allant de la fin de la préhistoire à la chute de l’Empire romain, en 476). Bien sûr, ce terme va bien au-delà de sa stricte définition. Il a fini par définir un genre à l’esthétique bien précise malgré ses déclinaisons nationales (Hollywood, Cinecittà, etc.).

Lire la suite sur le site du festival Bobines et Parchemins.

Les commentaires sont fermés.